Les abeilles et l’apiculture consciente

1/5

De tous temps, les poètes, les philosophes et les amoureux ont merveilleusement bien parlé des abeilles…

 

« L’abeille est tenue dans les temps les plus anciens pour un animal sacré. Pourquoi ? Parce que, dans toute la manière dont elle travaille, elle révèle comment les choses se passent dans l’homme même. » (Rudolf Steiner, in Abeilles, fourmis et guêpes)

 

« L’abeille est un élan vital, un zigzag bruissant dans l’azur de l’éternité. » (Michel Onfray, in La Sagesse des abeilles)

 

« La vie des abeilles est une source miraculeuse. Plus on y puise, plus on la voit couler abondamment. » (Karl von Frisch, in Vie et mœurs des abeilles, Prix Nobel de physiologie et médecine en 1973 partagé avec Konrad Lorenz et Nicolaas Tinbergen)

 

« N’est-il pas admirable que ses édifices [de la ruche] pleins de certitude, ses usages, ses lois, son organisation économique et politique, ses vertus et ses cruautés mêmes, nous montrent immédiatement la pensée ou le dieu que les abeilles servent et qui n’est pas le dieu le moins légitime ni le moins raisonnable qu’on puisse concevoir, bien que le seul peut-être que nous n’ayons pas encore sérieusement adoré, je veux dire l’avenir. » (Maurice Maeterlinck, in La vie des abeilles, 1901)

 

« Abeille : Petit insecte capable de fabriquer du ciel. » (Pef)

 

« Une colonie d’abeilles est certainement le procédé de la nature le plus merveilleux pour structurer de l’énergie dans le temps et dans l’espace. » (Jürgen Tautz, in L’Etonnante abeille)

 

 « Par tout ce qu’elle est, sa présence, sa vibration, son chant, etc. l’abeille est reliée, portée par cette mission d’harmonie. Et si on se laisse enseigner, elle peut nous guider vers cette reliance, au cœur de notre être ; cet être qui a intégré la notion de servir la vie… ». (Roch Domerego)

« Le matin, quand on est abeille, pas d’histoire, faut aller butiner. » (Henri Michaux)

 

« Elle porte en elle le mécanisme de l’univers : chaque abeille résume le secret du monde. » (Michel Onfray, in La Sagesse des abeilles)

 

« Je voudrais faire d’elle [Apis mellifera] une ambassadrice de la biodiversité auprès des lecteurs. Car ce rôle indispensable de pollinisation qu’elle assure est, pour l’humanité, bien supérieur à celui de fabricante de miel. Et ce rôle est rempli par d’autres espèces, toutes en danger. Alors, oui, Apis mellifera met la notoriété que ce livre va lui assurer au service d’une cause primordiale : la préservation du monde des pollinisateurs. » (Hubert Reeves, Astrophysicien, Président d’honneur de l’association Humanité et Biodiversité in Abeilles, gardiennes de notre avenir de Paul Fert, Editions Rustica)

 

« Nous sommes les abeilles de l’Univers. Nous butinons éperdument le miel du visible pour l’accumuler dans la grande ruche d’or de l’invisible. » (Rainer Maria Rilke, in Lettres à un jeune poète)

 

« Poursuivant mon œuvre, je vais chanter le miel aérien, présent céleste. Je t’offrirai, à partir de tous petits êtres, un spectacle admirable. Quand le soleil d’or a mis l’hiver en fuite, et l’a relégué sous la terre, quand le ciel s’est rouvert à l’été lumineux, aussitôt les abeilles parcourent les fourrés et les bois, butinent les fleurs vermeilles et effleurent, légères, la surface des cours d’eau. Transportées alors par je ne sais quelle douceur de vivre, elles choient leurs couvées et leur nid, et façonnent avec art la cire nouvelle et composent le miel. » (Virgile, in Les Géorgiques)

 

« La gloire est une abeille. Elle bourdonne. Elle pique. Ah, et elle s’envole, aussi. » (Douglas Kennedy)

« Le bonheur pour une reine abeille est d’exister. Pour l’homme, c’est de le savoir et de s’en émerveiller. » (Jacques-Yves Cousteau)

 

« Allez à vos champs et à vos jardins et vous apprendrez que c’est le plaisir de l’abeille de butiner le miel de la fleur. Mais c’est aussi le plaisir de la fleur de céder son miel à l’abeille. Car, pour l’abeille, la fleur est une source de vie, et pour la fleur, une abeille est une messagère d’amour, et pour les deux, abeille et fleur, donner et recevoir le plaisir sont un besoin et une extase. » (Khalil Gibran, in Le Prophète)

 

« On a dit, convaincu par toutes ces merveilles, qu’un peu d’âme divine habitait les abeilles. » (Virgile, in Les Géorgiques)

 

« Il avait notamment appris les secrets d’une voie chamanique si ancienne et si occulte que ce savoir était pratiquement tombé dans l’oubli, soit une pratique fondée sur le pouvoir que possèdent les abeilles de manifester des miracles en ce monde. » (Simon Buxton, in La voie chamanique de l’abeille)

 

« …Laisse le miel s’écouler sur des langues infinies, et laisse l’océan devenir une ruche… » (Pablo Neruda, in Ode à l’abeille)

 

« Va vers l’abeille, toi, le poète : observe son art et vis avec sagesse. » (Georges Bernard Shaw)

 

 

« Il faut que nous portions tous le plus grand intérêt à l’élevage des abeilles car de cet élevage dépendent dans la vie de l’homme bien plus de choses que l’on ne pense. » (Rudolf Steiner, in Abeilles, fourmis et guêpes)

 

« Quand nous aventurons dans le monde d’Apis mellifera, nous entrons dans un paysage multidimensionnel de l’être. Le mode d’existence des abeilles est si différent de celui des autres formes de vie qu’une approche rationnelle ne saurait- e elle seule, le saisir. Elles sont l’une des espèces animales les plus étudiées, mais leur façon de vivre reste mystérieuse. Rudolf Steiner dit des abeilles qu’elles sont une énigme pour le monde. Cette énigme nous conduit vers une compréhension qui dépasse la raison. Elle nous invite à déployer un autre mode de conscience. » (Michael Joshin Thiele, in Lessons from the Bees)

 

« Happyculteur : personne qui fait son miel des petits bonheurs de l’existence. » (Alain Créhange)

 

« Que ce soit dans un abri naturel, une poterie, une corbeille en paille ou une ruche à cadres amovibles, inventée au XIXe siècle, l’aménagement intérieur est toujours le fait des abeilles. » (Didier van Cauwelaert, in Les abeilles et la vie)

 

« J’avais une autre petite famille au bout du jardin : c’était des abeilles. Je ne manquais guère, et souvent maman avec moi, d’aller leur rendre visite ; je m’intéressais beaucoup à leur ouvrage ; je m’amusais infiniment à les voir revenir de la picorée, leurs petites cuisses quelquefois si chargées qu’elles avaient peine à marcher. » (Jean-Jacques Rousseau, in Les Confessions)

 

« L’homme n’a que faire des abeilles solitaires et elles le lui rendent bien. » (Didier van Cauwelaert, in Les abeilles et la vie)

 

« Elles sont l’âme de l’été. A qui les a connues, à qui les a aimées, un été sans abeilles semble aussi malheureux et aussi imparfait que s’il était sans oiseaux et sans fleurs. » (Maurice Maeterlinck, in La vie des abeilles)

 

« Les abeilles sont aussi, quelle que soit la religion qui les invoque, des créatures aux pouvoirs infinis, qui nous permettent à la fois de soigner notre corps et de guider notre esprit. Unité dans la dualité, comme toujours. A travers elles, on retrouve le principe d’équilibre et d’harmonie corps-âme-esprit. » (Roch Domerego, in Ces abeilles qui nous guérissent)

 

« Le miel, objet principal de l'exploitation, formait un écran épais qui occultait totalement la fonction première des abeilles : être en tout premier lieu l'un des pivots du fonctionnement des écosystèmes dans leur immense majorité. » (Henri Giorgi)

 

« Les Abeilles, miraculeusement, offrent à l’Homme ce dont son âme a besoin pour fonctionner dans son corps.... Grâce aux Abeilles, l’Univers entier circule dans l’Homme, et nous devenons de bonnes personnes, en pleine possession de nos capacités. » (Rudolf Steiner)

© 2019 GRAPHIC HEART créé avec Wix.com